Lutte contre la pénurie de médecins

Comme beaucoup de communes, Saint-Julien-en-Genevois souffre d’une pénurie de médecins généralistes. Bien que la santé ne soit pas une responsabilité communale, la Commune s’est engagée pour faire face à cette pénurie.

Une situation fréquente

Beaucoup de communes souffrent d'une pénurie de médecins. Pas assez de médecins formés, baisse du temps de travail des jeunes médecins, vieillissement de la population... De nombreuses raisons expliquent cette pénurie. A Saint-Julien, la situation s'est détériorée en 2016 avec le départ de 4 médecins.

Alerter

Face à cette situation, la ville a tout d'abord alerté les autorités compétentes (vœu voté en conseil municipal en 2016) pour que celles-ci assument leurs responsabilités. La commune a depuis été classée en zone d’intervention prioritaire par l’Agence Régionale de Santé, ce qui donne droit à des aides à l’installation.

 

Faire de la prévention

La commune fait de la prévention auprès des habitants. Elle a ainsi, par exemple, favorisé la vaccination antigrippale: campagne de communication auprès des habitants sur la possibilité de se vacciner dans les pharmacies et auprès des infirmiers, vaccination gratuite du personnel communal. De même, elle a communiqué sur la responsabilité des patients pour atténuer la charge pesant sur les médecins.

Moi, patient, comment puis-je aider les médecins?

  • j'annule mon rendez-vous si je ne peux pas m'y rendre
  • je ne demande un certificat médical que tous les 3 ans pour faire du sport
  • je demande au médecin de traiter un  problème par consultation
  • je reste poli et patient: les médecins font de leur mieux pour répondre aux besoins!

Favoriser l’installation de nouveaux médecins

La Commune met également tout en œuvre pour attirer de nouveaux médecins.

Actions entreprises par la commune

La commune:

  • Propose une aide financière à l’installation de tout médecin généraliste.
  • Fait appel à un cabinet de recrutement pour rechercher des médecins.
  • Soutient les professionnels de santé qui envisagent de créer une Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP). Un cabinet spécialisé a ainsi mené en 2018 un travail de diagnostic avec ces professionnels. La commune maintient sa proposition d’accompagnement si les professionnels souhaitent passer à une phase concrète de création de MSP. 
  • Encourage les médecins à devenir maîtres de stage. 1 médecin va d'ailleurs se former dans les prochains mois.
  • Incite l’hôpital à ce que plus d’internes viennent sur le site de Saint-Julien-en-Genevois.

Des médecins arrivent!

2 nouveaux médecins ont décidé d’installer leur activité sur Saint-Julien-en-Genevois

  • le Dr Harchaoui, qui s'est installé en février 2019 au 8 av de Ternier. 
  • Un médecin italien, identifié par le chasseur de tête. Il attend l'autorisation de l’ordre des médecins pour exercer en France et espère pouvoir commencer son activité au cours du 1er semestre 2019.

La Commune va poursuivre ses efforts pour favoriser l’installation de médecins généralistes supplémentaires.