Zéro gaspil' dans les écoles

Le fil vert dans les écoles

Projet zéro gaspil’ au restaurant scolaire

Dans les 3 restaurants scolaires de la commune, plusieurs activités pour éviter le gaspillage alimentaire à l’heure du déjeuner sont mises en places par l’équipe périscolaire. Objectif : réduire le poids des déchets et favoriser des comportements éco-citoyens chez les enfants.

Lancé en septembre 2017 avec le prestataire 1001 repas qui fournit les restaurants scolaires.  Les enfants sont autonomes pour le service repas. Ils se servent en fonction de leur appétit et sont responsables de leurs déchets produits. Ils réduisent leurs déchets, les trient et les valorisent par le compostage.

Bien que les actions aient été perturbées par la crise sanitaire de la COVID (service à table) l’action zéro Gaspil se poursuit.

Des poubelles de tri pour ne rien perdre

En fonction de leur couleur, les poubelles permettent de trier les déchets. Les rouges pour les déchets de l’assiette non compostables, les vertes pour les déchets compostables, les jaunes pour les déchets plastiques et les serviettes. Un bac blanc est dédié aux restes des plats de service que les enfants n’ont pas voulu manger ou liés à des absences.

Un diagnostic pour évaluer les actions mises en place

Chaque année pendant 4 mois, des pesées sont réalisées pour établir un diagnostic, mesurer l’impact des actions mises en œuvre et réfléchir à de nouvelles activités.

Et si on ne jetait plus l’eau ?

L’eau est une ressource précieuse. Dès la rentrée, celle qui n’aura pas été consommée à table sera récupérée dans un conteneur spécial pour arroser les jardins pédagogiques des sites périscolaires.

 

 

 

 

Le groupe scolaire, péri et extrascolaire Nelson Mandela agit pour être labélisé éco-école

Depuis la rentrée 2020/2021, le groupe scolaire Nelson Mandela s’est lancé dans un projet ambitieux : devenir une éco-école. Ce projet de labélisation est un exemple en matière d’action collective. Il rassemble les enseignants, l’équipe périscolaire, les parents d’élèves, les enfants éco-délégués et les élus autour d’un objectif commun : agir pour l’environnement en adoptant des gestes éco-citoyens à l’école.

Du diagnostic aux 22 actions engagées !

C’est sur le terrain que l’idée d’un projet de labélisation a germé, d’abord entre une enseignante et la directrice des accueils périscolaires de maternelle qui travaillaient sur une thématique commune depuis des années : l’environnement.

L’ouverture du nouveau groupe scolaire Nelson Mandela était une belle occasion pour ancrer des comportements éco-citoyens dès la rentrée. Le projet s’est co-construit avec les enfants, le personnel enseignant, les animateurs du périscolaire, les parents d’élèves avec le concours des élus, de l’association Teragir, du Sidéfage et du Conseil Municipal des Enfants.

L’objectif ?  Ancrer des comportements éco-citoyens et éduquer les enfants à l’environnement, leur permettre d’agir dans ce sens en toute autonomie. La démarche a aussi permis de diagnostiquer et d’évaluer les ressources de l’école et les habitudes à changer pour améliorer son empreinte sur l’environnement.

Le thème des déchets a été voté par les élèves et le personnel parmi 8 possibilités (eau, énergie, déchets, biodiversité, alimentation, climat, santé, solidarité). Un diagnostic a ensuite été effectué.

Un programme de 22 actions tout au long de l’année.

Les exemples ne manquent pas : sorties nettoyage, opération pain sec and collect, zéro gaspi, troc livres, boîtes de collecte, vaisselle non jetable, club éco-école, collecte des déchets dans l’école, plogging (je cours et je ramasse les déchets), permis logos et bien d’autres encore !

L’éco-école inaugurée les 21, 22 et 24 juin !

Le dossier de labélisation valable pendant un an a été envoyé en mai dernier avec une réponse attendue d’ici peu.

Quel que soit le résultat, le groupe scolaire Nelson Mandela inaugure son projet éco-école. Dans le respect des règles sanitaires, les parents et les enfants sont invités les 21, 22 et 24 juin de 15h45 à 17h pour découvrir toutes les actions engagées.

Des ateliers à tester pendant l’inauguration

Au programme, une visite de l’exposition qui retrace toute les actions et des ateliers découvertes !

Ce sera l’occasion de s’initier à la préparation de goûters zéro déchets (sans les pomme potes), à la fabrication d’éponges tawachi et aux emballages furochiki, tout un art du pliage avec un foulard ! Un quizz sera également proposé pour obtenir son permis logo et ainsi mieux choisir ses produits quotidiens au magasin.