Les rythmes de l'enfant : démarche consultative pour la rentrée 2021

Une Concertation Citoyenne sur les rythmes de l’enfant avec les enfants, les professionnels de l'éducation et de l'animation, les parents d'élèves et les habitants.

Définir le rythme le plus adapté à l'enfant en tenant compte de son avis : la semaine de 4 jours ou de 4 jours et demi.

  • les enfants
  • les professionnels de l'éducation et de l'animation
  • les parents d'élèves
  • les habitants

  • 1ère phase :

Temps 1 > le travail collaboratif des enfants

Dèss le 15 décembre,  les enfants premiers concernés ont été pleinement associés au projet et mobilisés par l'intermédiaire des membres du Conseil Municipal des Enfants.

Les enfants du Conseil Municipal des Enfants se sont pleinement investis dans la co-construction de cette concertation. Accompagnés par les Ateliers déconcertants, un prestataire extérieur pour garantir la neutralité de la démarche. Ils ont co-construit l’expression de leurs camarades d’école la plus adaptée possible dans chaque classe des CM1-CM2 des écoles publiques. 
En parallèle, un questionnaire à destination de leurs camarades du collège (6ème- 5ème) a été diffusé avec les mêmes questionnements.

Mi-janvier, le prestataire a animé 11 ateliers dans les classes : très ludiques et leur permettant de s’exprimer librement. Les retours des collégiens ont été synthétisés pour être pris en considération lors de la phase d’élaboration des rythmes extra-scolaires

Les enfants du Conseil Municipal des Enfants ont porté la voix de tous les élèves concertés devant la Municipalité.

Temps 2 > le groupe d’adultes 

Les groupes de travail adultes se sont penchés sur les possibles plannings à 4 jours ou 4 jours et demi.
4 propositions ont ainsi été définies et présentées aux enfants concertés lors des ateliers animés par le prestataire. Le groupe de travail adulte s'est à nouveau réuni le 28 janvier 2021 afin de prendre en compte les plannings qui ont obtenu la préférence des enfants et de synthétiser les avantages et inconvénients phares de chacun des plannings pour chaque rythme. 

L’objectif étant bien d’apporter un maximum d’éléments éclairants pour que la population qui participera au sondage sur le choix final du rythme, puisse voter en connaissance de cause.

Du 04 au 24 février 2021, les habitants  ont pu donner leur avis grâce à un sondage en ligne pour le rythme de leur choix pour la rentrée 2021 en suivant les préférences des enfants et arguments du groupe mixte d’adultes.

Le rythme retenu a été soumis au vote de chaque Conseil d’école du 2ème trimestre entre le 25 février et le 12 mars 2021 pour validation.

Le Conseil Municipal a délibéré le 18 mars 2021, il a suivi les recommandations et a approuvé la semaine à 4 jours.

Planning scolaire "Un monde à 4 jours"
LundiMardiJeudivendredi
8h30 > 11h308h30 > 11h308h30 > 11h308h30 > 11h30
11h30 > 13h3011h30 > 13h3011h30 > 13h3011h30 > 13h30
13h30 > 16h3013h30 > 16h3013h30 > 16h3013h30 > 16h30

Les horaires seront légèrement modifiables et adaptables école par école pour prendre en considération les contraintes locales (flux de circulation, Thairy/ Mandela). 

Avantages & inconvénients du  planning scolaire "Un monde à 4 jours"
AVANTAGESINCONVÉNIENTS
Pour les enfantsPour les parentsPour les enfantsPour les parents
Permet une récré de plusPermet d’avoir une pause dans la semaine ou faire d’autres activités sur des horaires plus bénéfiques qu’en soirée, ainsi que de prévoir des rendez-vous médicaux. Ça fait des journées un peu longues.Les enfants ont besoin de se dépenser, de jouer, et ce de façon quotidienne. Ce rythme enlève du temps de relâche ou d’aide aux devoirs. Un peu chaque jour est mieux que beaucoup 1 journée.
Un jour où on ne travaille pasLibère un soir de semaine des devoirs qui peuvent être faits le mercredi plus tranquillement et relâche l’organisation familiale.Demande de travailler plus sur 4 jours.L'enfant a-t-il encore la possibilité de faire ses devoirs ou ses activités périscolaires/ de loisirs.
Permet une coupure pour se reposer.Ouvre des possibilités d’activités qui ne sont disponibles que le mercredi matin (plus marqué pour les + petits) ce qui est un réel atout pour les enfants dont les parents finissent trop tard les soirs de semaine pour les emmener aux activités.Finir à 16h30 peut être une journée trop longue pour les enfants et peut limiter leur capacité de concentration.
Une journée pour faire ses devoirs ou des activités.Aide à stabiliser les équipes enseignantes qui ont tendance à fuir la circonscription de St-Julien.Les enseignants fuient aussi St-Julien, car : les loyers sont trop chers, les embouteillages avec les frontaliers, les écoles trop grandes, surchargées et connaissant des difficultés socio-économiques croissantes, alors que les villages aux alentours accueillent des effectifs plus limités avec un public plus favorisé.

65% des enfants préfèrent ce rythme
38 % des enfants préfèrent ce planning

Planning scolaire "Un monde à 4,5 jours"
Lundimardimercredijeudivendredi
8h05 ou 8h30 > 11h308h05 ou 8h30 > 11h308h10 ou 8h30 > 11h308h05 ou 8h30 > 11h308h05 ou 8h30 > 11h30
11h30 > 13h15 ou 13h3011h30 > 13h15 ou 13h3011h30 > 13h15 ou 13h3011h30 > 13h15 ou 13h30
13h15 > 15h ou 15h4513h15 > 15h ou 15h4513h15 > 15h ou 15h4513h15 > 15h ou 15h45

Les horaires seront légèrement modifiables et adaptables école par école pour prendre en considération les contraintes locales (flux de circulation, Thairy/ Mandela). 

Avantages & inconvénients du  planning scolaire "Un monde à 4,5 jours"
Avantagesinconvénients
Pour les enfantsPour les parentsPour les enfantsPour les parents
Terminer tôt c'est bien.5 matinées permettent une meilleure acquisition des apprentissages. Des pics de concentration sont observés entre 9h30 et 12h (entraînement plus régulier) : surtout pour le vocabulaire en maternelle, la lecture au CP, etc.Avoir école le mercredi c'est pas super.En finissant à 15h les enfants de maternelle qui dorment doivent être réveillés ; cela ne permet aucun temps d'apprentissage pour les petits.
Le rythme est plus régulier c'est bien.Etre plus à l’école limite les écarts qui se creusent entre les enfants qui peuvent bénéficier d’un encadrement adapté, d’activités d’éveil et d’un temps calme/privilégié pour les devoirs et les autres qui souvent sont déjà moins favorisés (égalité des chances pour une école de la réussite). On ne peut pas dormir plus longtemps.Ne permet pas d'exploiter les pics de concentration observés entre 14h30 et 16h30.
Terminer tôt permet 1 heure de pause cartable possible pour les enfants qui ont besoin d'aide pour faire les devoirs ou d’un cadre adapté.C’est plus difficile pour les enfants d’aller chez le médecin ou de faire des activités sportives et culturelles : il faudra tout faire le mercredi après-midi ou les soirs de semaine.
Terminer tôt permet 1 heure de plus de temps libre pour se défouler, ou faire autre chose avant de se remettre aux devoirs (à la maison ou en périscolaire). Pose le problème :
- de la difficulté de remplacement des enseignants les mercredis matins
- d’avoir des équipes pédagogiques stables
Permet d’habituer les CM au rythme du collège : le passage du primaire au collège est très violent (12 enseignants, demande plus d’autonomie dans de nombreux domaines…). N'aide pas à limiter le fait que les enseignants fuient  St-Julien.

35% des enfants préfèrent ce rythme
18%  des enfants préfèrent ce planning

Pour plus d'arguments travaillés par le groupe de travail mixte d’adultes sur les plannings scolaires et les différents rythmes : consultez la présentation complète ici

LES RESULTATS DE LA CONCERTATION

 

La concertation s'est tenue depuis le 4 février. Elle est close depuis le mercredi 24 février à minuit.

 

Les résultats, constatés jeudi 25 février par Maître Tissot, huissier de justice à St-Julien sont les suivants :

740 participants se sont exprimés lors de cette concertation, qui s’est tenue par voie électronique et par bulletin papier à l’accueil de la Mairie 

78.2% en faveur de la semaine à 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi).

 

Le rythme retenu par les citoyens a été proposé au vote des Conseils d’Ecoles, puis le Conseil Municipal a délibéré en faveur de ce rythme le 18 mars 2021. 

Un 3ème de temps de travail avec des ateliers créatifs s'est déroulé du 29 mars au 29 avril pour coconstruire les activités extra et périscolaires dans le cadre du rythme choisi.

Une réunion de lancement de la 3ème phase de la concertation sur le rythme de l’enfant s'est déroulé mardi 25 mars.


Consultez les documents de travail : 

Ces 2 ateliers composés d'élus, de parents, d'enseignants, de responsables de divers services de la mairie (enfance, scolaire, culturel, jeunesse, sport…), de responsables associatifs ont permis de faire émerger une trentaine de projets, dont 20 ont été approfondis lors du 2ème atelier.

La volonté politique était de présenter une offre d'activités sur les temps autour de l'école la plus vaste possible en cohérence entre les partenaires et de faciliter la croissance des associations de la ville, en lien avec tous les partenaires.

 

Tous devaient répondre au moins à l'une des orientations éducative suivantes:

  • - devenir autonome
  • - vivre-ensemble
  • - s'enrichir
  • - ancrer des comportements éco responsables
  • - être citoyen
  • - participer à construire le monde d'après

Après avoir étudié la faisabilité de chaque projet, les instances de validation du 7 et 28 mai ont acté l'organisation des journées scolaires et du mercredi. Les projets prioritaires ont été validés (certains verront le jour au cours de l'année 2022)

Le nouveau rythme de l’enfant entrera en vigueur à la rentrée de septembre 2021.

Cette nouvelle organisation a été présentée en réunion des accueils éducatifs le 1er juin, en présence des élus, des directrices d'écoles, des représentants de parents et du personnel du service Education-Animation.

consultez la présentation du 1er juin

 

Le règlement intérieur des accueils avec les tarifs est voté le 17 juin en Conseil Municipal