Questions fréquentes

 

Cette rubrique "questions réponse" a été mise en ligne le 23 mars. Elle est mise à jour très régulièrement et sera valable jusqu’à la levée officielle du confinement.

Elle a pour objectif de tenir les usagers informés de la manière dont fonctionnent les services municipaux en cette période de crise sanitaire.

Si vous avez d'autres questions sans réponses, remplissez le formulaire

Filtrer les questions/réponses par :
Catégories :

Résultats 1 à 18 sur 42 au total.

Si vous êtes disponibles ou avez besoin d'aide pour :

  • Faire les courses
  • Aller chercher des médicaments
  • Imprimer des documents
  • Promener un chien
  • Poster un document
  • Aider aux devoirs des enfants (à distance)
  • Discuter au téléphone

Contactez l'Accorderie du Genevois au 07 70 06 77 52 qui mettra en contact, dès que possible et ce pour des services à distance uniquement, les volontaires avec les personnes ayant besoin d'aide.

Laissez un message avec votre besoin/proposition et vos noms et coordonnées (téléphone, adresse).

Pour ces échanges de services l’ensemble des mesures de sécurité doivent être prises : laisser un colis à la porte et le désinfecter, garder ses distances, se laver les mains…

Pour toute demande urgente pour les personnes de plus de 70 ans, contactez en priorité le Centre Communal d'action social au 04 50 35 37 57 ou encore le 04 50 33 20 03 (service départemental ouvert 7j/7 de 8h à 18h).

 

 

Les associations caritatives peuvent continuer à réaliser des distributions de nourriture, notamment aux SDF.

Les juges continuent de "prononcer l'éviction du conjoint violent" et de "donner une ordonnance de protection", durant l'épidémie.

Le numéro à connaitre si vous avez une alerte à donner : 3919, du lundi au samedi, de 9h à 19h. Ce numéro reste gratuit et confidentiel.

Les personnes sourdes et malentendantes ou ne pouvant pas téléphoner peuvent envoyer un SMS au 114. Le cas échéant, il est enfin possible de joindre le numéro 116 006 de France Victimes.

Il y a effectivement un risque. Une étude a mesuré que 35% des personnes confinées souffraient d'angoisse, dans la région de Wuhan (Chine), où les habitants ont dû rester chez eux pendant deux mois.

Voici quelques conseils : 

  • adoptez de saines habitudes de vie telles qu'une bonne alimentation et des heures de sommeil suffisantes ;
  • limitez les facteurs qui vous causent du stress ;
  • accordez-vous de petits plaisirs (par exemple, écouter de la musique, prendre un bain chaud, lire, etc.) ;
  • prenez des nouvelles des personnes isolées par téléphone.

Pour l’instant le confinement est prévu pour durer 15 jours, ce qui nous amène au mardi 31 mars. Cependant, il n’est pas exclu qu’il puisse être prolongé en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Pour suivre l'actualité à St-Julien

Le don du sang fait partie des dérogations autorisées par le ministère de l'Intérieur.  Les besoins restent effectivement importants.

L'Etablissement français du sang (EFS) appelle à poursuivre la collecte malgré l'épidémie de coronavirus. Les donneurs doivent respecter les gestes barrières. Si vous allez donner, il faut cocher la case "assistance aux personnes vulnérables" sur votre attestation de déplacement dérogatoire.

Pour trouver où donner

Votre activité ne correspond pas aux critères édictés par le gouvernement pour le sport : des séances brèves et à proximité du domicile.

Même si vous ne rencontrez personne en route, vous oubliez un autre paramètre : si vous vous blessez, vous risquez d'engorger un peu plus des hôpitaux déjà saturés. L'usage du vélo est prohibé pour la pratique d’une activité sportive, en revanche vous pouvez vous en servir pour aller faire des courses.

Les centres de contrôle technique font partie des commerces autorisés à ouvrir. Il vous faudra montrer votre convocation au rendez-vous et prouver que la date limite est trop proche pour repousser le rendez-vous. Mieux vaut donc passer un coup de fil au préalable. 

Afin d'alléger la charge de travail des médecins, les pharmaciens sont désormais autorisés à délivrer des médicaments aux personnes qui prennent un traitement de longue durée (contre l'hypertension, par exemple), sans qu'elles aient besoin de renouveler leur ordonnance.

La mesure s'applique à tous ceux qui prennent un traitement chronique. Il est donc également valable pour les moyens de contraception prescrits. Il est toutefois indispensable de présenter votre ordonnance la plus récente en pharmacie.

Malheureusement, non. Cette mesure est malheureusement indispensable pour éviter les risques de contamination.

Les déménagements sont autorisés mais limités aux besoins les plus stricts, comme en cas de fin du bail. Le gouvernement conseille de reporter votre déménagement si cela est possible.

Si toutefois les déménagements s’avèrent indispensables, vous devez remplir une déclaration sur l'honneur en notant la date du déménagement, l'adresse de départ et celle d'arrivée dans le nouveau logement. Vous devez avoir l'attestation sur vous au moment du déménagement.

Les employés d'entreprise de déménagement doivent quant à eux posséder le justificatif de déplacement professionnel. 

Il n'est pas interdit d'être plusieurs personnes dans un même véhicule, mais de la même façon qu'il est conseillé d'avoir recours au télétravail dans la mesure du possible, il est conseillé de ne pas avoir recours au covoiturage. 

Ce n'est plus possible et ce serait imprudent. Vous prendriez le risque de faire circuler le virus, de contaminer vos proches et de recevoir une amende. Il est conseillé de rester chez vous.

L'attestation de déplacement dérogatoire prévoit une catégorie "déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables". Il est possible que votre situation rentre dans cette case. N'oubliez pas les gestes barrières (lavage de mains, etc.) pour éviter tout risque de transmission du virus entre vous et votre père.

Vos proches n'ayant pas de moyens de transport pour rentrer chez eux, vous pouvez aller leur porter assistance. Vous devrez cependant vous munir d'une attestation et cocher la quatrième case : "déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables". Vos proches devront ensuite rejoindre leur lieu de confinement. S'il est différent du vôtre, vous ne pourrez plus leur rendre visite par la suite.

Les parents séparés peuvent aller chercher et déposer leurs enfants chez l'un et l'autre. Cela fait partie des "motifs familiaux impérieux" mentionnés sur l'attestation de déplacement.

Vous devez obtenir un justificatif de déplacement. Retrouvez la dernière version de l’attestation en téléchargement.

Cette attestation professionnelle comporte une case "durée de validité", qui permet aux employeurs de ne pas avoir à la renouveler chaque jour. En outre, les salariés porteurs de cette attestation n'auront plus à se munir en complément d'une attestation individuelle de déplacement.

Les mineurs, placés sous la responsabilité de l'autorité parentale, ne peuvent pas signer eux-mêmes d'attestation. Une attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire par adulte et par sortie. En cas de sortie avec des enfants, on peut montrer une seule attestation à condition qu'elle mentionne les noms de l'adulte et de l'ensemble des enfants présent.

En cette période de crise, il est recommandé de ne pas laisser de mineurs, même adolescents, sortir seuls. Il est cependant possible de les envoyer faire unes course si la situation le nécessite. L'attestation doit dans tous les cas être signée par les parents.