Rentrée 2020-2021 : point sur les effectifs du Groupe scolaire Nelson Mandela

La rentrée scolaire dans la nouvelle école Nelson Mandela a eu lieu le mardi 1er septembre 2020. Le point sur les effectifs et le nombre de classes.

En ce premier jour de rentrée, le nouveau groupe scolaire Mandela accueille 511 élèves, un nombre moins important que les statistiques initiales d’inscription prévue à 520 environ. 

Pourquoi cette baisse des effectifs ? 

Cette baisse a deux raisons : 

  1. Avec la modification de la carte scolaire définie par l’ancienne municipalité, il y a eu un report d’enfants habitant le hameau de Cervonnex initialement comptés comme élèves du groupe scolaire Nelson Mandela, vers la nouvelle école « L’Etoile Filante », installée dans les locaux de l’ancienne école Buloz. Ce report n’avait pas été pris en compte pour le calcul des effectifs du Groupe Nelson Mandela
  2. Cet été, entre 16 et 19 enfants ont quitté les effectifs des écoles publiques de la commune.
Quel impact sur le nombre de classes à Mandela ? 

Initialement, il était prévu par l’Education Nationale d’ouvrir 22 classes au groupe scolaire Nelson Mandela, il y a finalement 20 classes qui ouvrent. Les 2 classes de moins ne sont pas des fermetures, elles sont juste ouvertes à l’Etoile Filante pour répondre au nombre d’enfants inscrits sur cette école. Il s’agit de répartir les moyens humains en fonction de la carte scolaire et ainsi d’adapter le nombre d’enseignants au nombre d’élèves sur chacun des sites scolaires. 

Le nombre d’élèves par classe au groupe scolaire Nelson Mandela répond-il aux critères exigés en quartier politique de la ville ? 

Avec 511 enfants inscrits au Groupe scolaire Nelson Mandela, les classes accueillent chacune une moyenne de 25,55 élèves. La Direction Académique Départementale prévoit pour les établissements en quartier politique de la ville (ce qui est le cas du groupe scolaire Nelson Mandela), un effectif compris entre 25 et 26 enfants par classe. Le groupe scolaire Nelson Mandela répond donc aux critères exigés.