L'adéquation des infrastructures avec les besoins de déplacement

Quels constats ?

Actuellement 70 % des besoins de déplacement se concentrent à l’ouest de la commune alors que les accès existent uniquement par le sud (rond-point de L’Arande) et l’est (quartier de la Gare). Les usagers se déplacent vers le centre-ville et entre les quartiers par les voies principales autour du centre-ville (routes de Lyon et des Vignes, avenues Louis Armand et de Genève, rue du Jura et Palluel, route de Thairy).   structure trafic
Les analyses du trafic ont permis de comprendre que le choix d’une voie de contournement n’était pas pertinent et ne résoudrait pas les problèmes de circulation. La grande majorité de la circulation automobile dans Saint-Julien répond à des déplacements ayant pour origine ou destination Saint-Julien (trafic d’échange). 
 
 Structure trafic
 
 

Quant à l’itinéraire privilégié, par les instances françaises et genevoises, pour le trafic de transit à destination de Genève, il demeure :
  • Les transports en commun avec les lignes ferroviaires ou routières transfrontalières,
  • L’autoroute de contournement avec les projets d’échangeur de Viry et d’amélioration de la plateforme douanière de Bardonnex.

 
 Grand Genève

Grand Genève 
 

Quel sera l’impact du projet sur la mobilité ?


Un nouveau franchissement de la voie ferrée par la RD 1206 permettra de rééquilibrer les flux d’automobilistes en leur donnant un accès direct au centre-ville, au lycée, à l’hôpital et aux commerces, par l’ouest de St-Julien. 
 

En outre, ce dédoublement des infrastructures permettra de réduire la circulation sur l’actuelle entrée unique, qui pourra alors être reconfigurée et améliorée, tant dans ses aspects fonctionnels que qualitatifs.

Le rond-point de L’Arande remplit aujourd’hui une fonction uniquement routière. Le projet d’accès ouest, en réduisant de fait le trafic de ce rond-point, permettra de faire de l’entrée sud de la ville une porte dynamique et attractive, conduisant naturellement l’usager vers les commerces et les services du centre-ville tout en valorisant le patrimoine naturel, la confluence de l’Arande et du Ternier notamment. Les aménagements sur ce secteur pourront être engagés une fois l’accès ouest réalisé.