Pôle commercial majeur du Genevois

Saint-Julien : locomotive économique et commerciale du Genevois français

Récemment, la loi Notre a renforcé la compétence de développement économique aux intercommunalités afin de recentrer les synergies et les forces économiques autour d'un même acteur. La Communauté de Communes du Genevois réalise et définit pour le compte des communes qui la composent des actions de promotion et d'animation du tissu économique. Elle a en charge les zones d'activités économiques du territoire qui constituent un atout majeur d'attarctivité de l'activité économique, bénéficiant ainsi à toutes les communes.
La ville de Saint-Julien a néanmoins conservé la compétente commerce ce qui lui permet d'agir directement sur la qualité de l'offre commerciale sur son territoire mais aussi de travailler en direct au maintien et au développement des services, commerces et entreprises de proximité. De par sa situation géographique stratégique, Saint-Julien a été identifiée dans le Schéma de Cohérence Territoriale comme ville centrale du canton (regroupe les services et institutions) et comme pôle économique majeur (offre économique dans le centre-ville).

Consultez le projet de territoire de la CCG ici : https://www.cc-genevois.fr/fr/la-collectivite-et-son-territoire/le-projet-de-territoire/emploi

Un territoire de projets urbains et économiques

Ville de passage entre Genève et Annecy, Saint-Julien s’est développée selon un axe Nord-Sud constitué de l’avenue de Genève et de la Grande-Rue. Aujourd’hui, la dynamisation du centre-ville passe par son épaississement selon l’axe Ouest/Est ainsi que par la création d’un réel cœur de ville. Par ailleurs, avec l’arrivée du tramway Saint-Julien/Genève à l’horizon 2021, la ville s’est engagée dans des réflexions urbaines pour anticiper les mutations attendues et organiser les liens urbains entre le centre-ville et le futur quartier de la gare. Tout au long de ces projets, un accompagnement des commerçants sera réalisé notamment en période de travaux afin de pénaliser le moins possible leurs activités.

Le secteur Gare : lieu d'échanges central

La construction d’un pôle de transport multimodal à la gare de Saint-Julien, projet d’envergure intercommunale, permettra l’extension du centre-ville sur sa partie Sud et Est et assurera ainsi le développement d’une aire de chalandise actuelle. Il doit, de ce fait, s’articuler avec l’existant tout en proposant et en intégrant de nouvelles fonctions liées aux transports, notamment avec l’arrivée du tramway. La problématique des déplacements étant déterminante pour l’activité commerciale d’une ville, la connexion entre le centre-ville et cette nouvelle polarité saura conforter l’attrait du centre-ville comme lieu d’échanges par la création de voies et cheminements d’accès pertinents.

Un nouveau cœur de ville moteur pour l’attractivité commerciale

Aujourd’hui le cœur de la ville n’est plus adapté au fonctionnement d’une ville de plus de 12 000 habitants et aux attentes de sa population. Afin de renouveler les pratiques et d’offrir de nouveaux usages, la rénovation de cette fonction vitale de la ville doit proposer des espaces publics de qualité propices à l’échange et à la convivialité. Une étude a été engagée en 2015 afin de déterminer les grands orientations et pistes de réflexion permettant à la commune de redessiner les contours du cœur de ville et d’en améliorer les usages et les habitudes. L’étude se poursuit en 2016 par le biais de partenaires missionnés pour présenter une nouvelle lecture du centre-ville. 

Entrée Sud sur le coeur de ville

C’est dans un objectif d’investissement des espaces non bâtis et d’aménagement d’espaces publics que la requalification des voiries existantes et le découpage parcellaire permettra de marquer l’entrée Sud du centre-ville. Cet objectif sera accompagné d’une volonté de valorisation du paysage urbain et naturel saint-juliennois en préservant le cadre naturel actuel tout en déclinant un projet urbain qui lui soit cohérent. Le projet d’entrée Sud sera aussi l’occasion de développer une réflexion sur l’accessibilité du centre-ville par une route d’Annecy plus appropriée par exemple. De l’entrée Sud requalifiée naîtra un centre-ville dont l’extension maîtrisée supportera la mise en valeur des commerces qui le constituent.